Menu +

Vitalité – Commission Charte Relationnelle – juin 2015 (abouti)

Nous souhaitons régir nos relations et comportements pour la gloire du Seigneur. L’équipe Vitalité écrit en juin 2015 une charte relationnelle à laquelle nous voulons adhérer de coeur et dans les faits. Cette charte a été présentée aux membres de l’Eglise et chacun est invité à prendre conscience de ce qu’elle doit représenter. Elle n’est pas un règlement intérieur, elle n’est pas une loi supplémentaire. Elle exprime brièvement comment nous devons vivre les uns avec les autres, même ou surtout lorsque nous sommes en désaccord sur quelque point de la vie. Elle a été écrite en juin 2015 et est susceptible d’évoluer dans le temps.

 

Charte relationnelle – E.E.L. de Lamastre

« L’Esprit de Dieu atteste lui-même à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu… » (Ro 8.16-17)

A. Dieu au centre (1 Pi 2.4-5)

– Nous reconnaissons que nous ne sommes pas à la hauteur des attentes de notre Seigneur.

– Nous désirons nous engager à renouveler notre rencontre personnelle avec Jésus-Christ, à le chercher sans cesse.

– Nous voulons nourrir notre relation avec lui par la prière, le partage de la Parole, et notre témoignage.

– Nous choisissons de lui faire confiance et de suivre le chemin qu’il nous montre, en ayant conscience que le Saint-Esprit agit en nous et par nous.

– Nous nous efforçons de louer Dieu par nos actes autant que par nos paroles.

B. Vers la fraternité (Phi 2.1-4)

– Nous nous engageons à accueillir chacun dans le respect de sa personnalité, quelque soit son parcours dans la foi.

– En pensée, en paroles et en actes, nous cherchons à établir entre nous des relations sincères, respectueuses et qui honorent le Christ.

– Nous voulons aller au delà de la bienveillance et de la compassion en nous aimant les uns les autres comme le Seigneur nous le commande.

– Nous nous engageons à combattre les préjugés et les étiquettes que nous posons sur les autres en cherchant à nous comprendre mutuellement.

– Nous désirons construire au sein de l’Eglise de solides liens fraternels, par l’écoute, le partage et l’entraide.

C. Vers l’unité (Eph 4.1-6)

– Nous remettons tout conflit devant le Seigneur.

– Chacun doit pouvoir s’exprimer et faire part de ses sentiments et de sa souffrance sans craindre d’être jugé ou rejeté.

– Nous nous engageons à combattre le manque de franchise et les non-dits qui altèrent nos relations.

– Nous voulons nous sentir libres d’aller vers celui avec lequel nous sommes en conflit plutôt que de le rejeter ; nous considérons que les désaccords sont inévitables et qu’ils peuvent être enrichissants.

– Nous comprenons l’importance de la remise en question personnelle et nous engageons à faire preuve d’ouverture d’esprit. Ainsi, notre attitude doit refléter humilité et maîtrise de soi.

– Notre façon de traiter les questions difficiles sera douce, gouvernée par les préceptes de notre Seigneur, et particulièrement l’amour et le pardon.

Lamastre, juin 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *