Menu +

Vitalité – Culte – 6 novembre 2016

Culte du 6 novembre 2016 à Lamastre.

Dans une démarche précédente, l’équipe Vitalité a proposé plusieurs récits bibliques à l’Église qui après réflexion, a proposé ses choix au Conseil de l’Église, lequel a retenu le passage de Matthieu 14.22-33 au cours duquel Pierre sort de la barque pour aller vers Jésus et marche sur l’eau.

Dans le cadre global de la communication des pensées et des travaux de l’équipe vitalité à l’Église, l’équipe a choisi de préparer le culte du 6 novembre autour du récit de Matthieu 8 qui rapporte une autre traversée qui a lieu dans des conditions météorologiques détestables.

Suivre Jésus a un coût. De deux choses l’une, nous embarquons avec Jésus pour affronter des conditions agréables, ou ensemble nous restons sur la plage, sans Jésus…

L’équipe se rencontre deux fois pour préparer le culte. Nous renonçons au traditionnel temps de repas pour privilégier à chaque fois un moment de prière. Nos réunions durent 4 à 5h. Le fait d’être ensemble renforce nos liens et multiplie les idées ! Ajouter à cela deux répétitions, avant le culte précédent et après une réunion Alpha, pour répéter le choeur parlé.

Nous souhaitons faire participer l’Assemblée. L’idée retenue consiste à poser une question aux membres de l’Assemblée. Cette question portera sur leur engagement. Pour permettre une bonne implication, les réponses seront anonymes, écrites sur un papier individuel. Après tout, nous n’avons pas besoin de connaître les réponses mais nous voulons que chacun réfléchisse à son engagement avec le Seigneur. Toutefois, nous leur demanderons d’apporter leur papier à un endroit précis. Cet endroit sera une barque de deux mètres de long empruntées aux sœurs qui oeuvrent à l’Église catholique de Lamastre ! Oupss, cette barque n’a pas de fond, mais bon nous voulons juste la poser sur l’estrade !!

A noter que trouver la « bonne » question nous demandera du temps. Nous souhaitons une question non fermée qui permette à certains de préciser leur pensée et à d’autres de dire « oui » ou « non » s’ils le souhaitent : « Avons-nous entièrement confiance en Jésus dans cette barque qui traverse le lac dans la tempête ? » Nous essaierons de faire en sorte que les réponses manifestent un engagement personnel (ou un désengagement) au sein de la communauté. Le nom de la barque sera « église », écrit sur la barque elle-même.

Enfin, tous les chants seront sur vidéo (nous n’avons plus de musiciens). En l’occurrence, tous les chants choisis sont sélectionnés sur le web et retravaillés, les originaux n’étant pas toujours de bonne qualité. Le chant de Hillsong est diffusé en version anglophone. Il existe une version en Français mais la traduction s’éloigne trop du sens de l’original. Nous décidons de monter le chant avec le son anglais et des paroles retraduites en Français. Il sera diffusé après le message, bien sûr nous ne pourrons pas le chanter.

Certains des chants sont connus, d’autres pas, certains sont anciens, d’autres récents, mais l’ensemble est harmonieux. Le chant « Quand le vent se déchaîne » nous paraît un peu « usé » mais il correspond si bien au thème, et l’assemblée le chantera sans problème. Il est probable que nous le garderons en stock pour une prochaine occasion…
Déroulement

Chant – JEM 822 – Rien n’est impossible

Ref. Rien n’est impossible à mon Dieu ! Rien n’est impossible à mon Dieu !

Oui, tout est possible à celui qui croit. Rien n’est impossible à mon Dieu !

1. Dieu est puissant, il ne ment pas ; Il est si grand, il agira.

Dieu est souverain pour nous transformer, Il étend sa main sur notre nation !

2. Nous avançons pour le servir, Sous son onction, sans défaillir.

Par le Saint-Esprit, nous prophétisons Un fleuve de vie parmi les nations !

 

Vitalité – où en sommes-nous ? – un diaporama composé à partir de celui présenté à l’AG, mais plus court : il s’agit d’un culte et non d’une réunion d’information.
Chant – JEM 335 – Toi, lève-toi

Ref. Toi, lève-toi et va au nom du Christ Porter l’amour de Dieu au monde.

1. Comment les hommes croiront-ils Ce qu’ils n’ont pas connu,

Comment les nations de la terre Serviront-elles Jésus ?

2. Comment les pauvres, les démunis Seront-ils rassasiés,

Les prisonniers, les réfugiés seront-ils consolés ?

 

Lecture – Mt 8.18-27 – récit à 3 voix
Vidéo extraite du film ‘Jésus’ bien connu (passage parallèle à Mt 8)
Choeur parlé – 5 voix – « La tempête apaisée » – (Matthieu 8.23-27) – Auteur : Alain Combes

Les 5 récitants restent à leur place pour lire à tour de rôles les texte suivant :

(lentement)

1 – Jésus

2 – Jésus monte dans la barque

3 – et les disciples avec lui

4 – Ils sont tous dans la barque

5 – Et le vent

(crescendo)

4 – le vent

5 – le vent vient

1 – et vient la tempête

4 – le vent

1 – la tempête

2 – Et les vagues viennent

3 – de gauche

5 – de droite

2 – sur la barque

3 – Au secours !

4 – Au secours !

(court temps, la suite un peu moins rapide)

1 – Et Jésus ?

2 – Jésus ?

3 – Il dort !

4 – Il dort ?

3 – Il dort !

4 – Seigneur, au secours !

3 – Nous allons couler !

(un temps, puis très calmement)

1 – Vous avez peur ? Pourquoi ?

2 – Vous n’avez pas confiance ? Pourquoi ?

1 – Alors Jésus se lève

2 – Il dit à la mer de se calmer

5 – au vent de s’arrêter

2 – et le calme

1 – le calme

2 – vient.

(un temps, puis très lentement)

3 – Qui est-il ?

4 – Oui, qui est-il pour faire le calme

3 – dans la tempête

4 – pour faire le calme dans la tempête

Chant – Si la mer se déchaîne

1. Si la mer se déchaîne, si le vent souffle fort

Si la barque t’entraîne, n’aie pas peur de la mort (bis)

Ref. Il n’a pas dit que tu coulerais, Il n’a pas dit que sombrerais

Il a dit: allons de l’autre bord, allons de l’autre bord

2. Si ton coeur est en peine, si ton corps est souffrant

Crois en Jésus, Il t’aime, Il te donne la paix (Bis)

3. Si un jour sur ta route, tu rencontres le mal,

Ne sois pas dans le doute, Dieu aime ses enfants (Bis)
Message (Mt 8.23-27 – résumé)

Nous sommes encore au début du ministère de Jésus. A travers ce chapitre et le suivant, on entend parler des manifestations de la puissance du Christ sur, en gros, la maladie, les démons et même la mort. Matthieu montre dans ces versets que Christ est Seigneur sur tout. Jésus commence à guérir trois personnes malades puis il dit à deux personnes que, être disciple, ça a un coût. Cela ouvre la voie à ce qui va suivre. Les trois miracles suivants révèlent la puissance du Christ sur le domaine de Satan. Si vous suivez Jésus, il peut vous conduire dans des tempêtes terrifiantes, mais vous avez encore un moyen d’échapper à la tempête : rester au bord du lac. Les disciples faisaient assez confiance à Jésus pour entrer dans le bateau. Mais, le bateau était dirigé vers une tempête et ce n’était pas une tempête ordinaire.

I. Jésus peut vous conduire vers des tempêtes terrifiantes … (23-24)

Le modèle établi dans la Bible pour chaque personne qui suit l’appel de Dieu :

1. Dieu appelle une personne à le suivre.

2. La personne répond par la foi.

3. La vie devient dingue !

On pourrait passer en revue quelques exemples de vie complètement folle, la vie de Noé, d’Abraham ou de Moïse entre autres.

Jésus dit aux disciples de monter dans le bateau, mais il ne leur dit pas tout ce qui va se passer. Alors, ne supposez pas que parce que vous suivez Christ, la vie va être aussi charmante que la navigation à l’ombre des arbres sur le canal du midi. Jésus conduit ses disciples dans une tempête. Ce n’est pas ce qu’ils avaient imaginé. Mais c’est ce que Dieu avait prévu.

Suivre Jésus, c’est partir un peu à l’aventure, ce qui signifie bien sûr que ce n’est pas facile. La Bible indique très clairement que nous ne suivons pas Jésus pour échapper aux problèmes de cette vie. Satan est l’ennemi juré de tous ceux qui suivent le Christ. Le Christ est venu revendiquer ce qui lui appartient et nous dit en Jean 16.33 : « Dans le monde, vous aurez la tribulation. Mais prenez courage, j’ai vaincu le monde. » Les luttes que vous supportez sont elles-mêmes la préparation pour d’autres luttes.

II. Jésus peut vous conduire dans des tempêtes terrifiantes pour vous apprendre à vous connaître… (25-26)

Les disciples sont terrifiés, mais Jésus est calme. Les disciples sont au milieu d’un problème sérieux qu’ils ne peuvent pas résoudre, ce qui est exactement ce qu’ils doivent comprendre. Les moments à venir seraient vraiment compliqués sans une intervention de Jésus. Nous aimons penser que nous sommes plus doués que ce que nous sommes, plus forts que ce que nous sommes, mais nous sommes tout aussi vulnérables que quiconque. Voici donc les disciples. Ils étaient tous effrayés et je ne sais pas si on peut trouver une interpellation plus basique que celle des disciples : « Sauve-nous, Seigneur, nous périssons… » Si vous êtes au milieu de la tempête, vous rendant compte que vous ne contrôlez plus la situation, peut-être cette tempête est-elle devenue votre meilleure amie. Quant à Jésus, sa première préoccupation n’est pas la tempête, mais c’est les disciples ! « Pourquoi avez-vous peur ? » Alors voulait-il d’abord en parlant ainsi réparer les disciples eux-mêmes dans leur âme ? La foi des disciples est petite. Notre foi est petite. Nous sommes enclins à nous faire confiance et non pas à Lui. Que va-t-on bien pouvoir faire pour éviter le pire ? Nous sommes enclins à paniquer au lieu de faire confiance à Dieu. Mais il fait, lui, ce que nous ne pouvons pas faire, nous.

III. Jésus peut vous conduire dans des tempêtes terrifiantes pour vous apprendre à vous connaître et pour vous apprendre à le connaître (27).

Quand le Christ est avec nous, il n’y a pas besoin de paniquer. « Il se leva, nous dit Matthieu, et un grand calme se fit ». Ce qui avait été une grande tempête est maintenant une grande paix. La mer qui, il y a deux secondes, était violente, est maintenant immobile. Les hommes qui allaient mourir sont maintenant en sécurité. Et c’est alors que les disciples posent la question : « Quel est celui-ci, car même le vent et la mer lui obéissent ? » Comment répondriez-vous ?

 

Réflexion – Chant « hillsong – Hillsong UNITED Oceans (Where Feet May Fail) » avec traduction projetée

 

Prière libre (mais dirigée !)

 

Déplacement : Chacun a écrit sur un morceau de papier sa réponse à la question et se déplace vers l’avant pour le poser dans la barque, sur le chant « Viens, Esprit – JEM 822 »

1. Viens, Esprit du Dieu vivant,

Baptise-nous tout à nouveau.

Viens et répands sur nos vies

La rosée fraîche de l’Esprit.

2. Viens, viens, ondée de Dieu,

Visite-nous en ce lieu.

Viens, viens, Esprit du Dieu vivant,

Souffle sur nous maintenant.

 

Prière de consécration
Chant – Je me confie en toi (supprimé faute de temps !)
Cène  et chant – Feu du réveil – JEM 755

Ref. Brûle en nous, feu du réveil !

Embrase-nous, Dieu de vie !

Révèle-nous la gloire du ciel,

La communion de l’Esprit !

1. L’amour du Père a transformé nos cœurs

Par la folie de la croix.

Il nous délivre de notre tiédeur

Pour enflammer notre foi.

2. Etends ta main sur ton peuple assemblé

Dans la présence de Jésus.

Tu viens guérir celui qui est blessé,

Sauver les hommes perdus.

3. D’une même voix, nous disons: « Notre Père,

Que ton nom soit sanctifié ! »

Répands sur nous ton Esprit de prière,

Accomplis ta volonté.

 

Vitalité – Où allons-nous ?

 

Annonces

 

Chant de fin – Soyez joyeux – JEM 339

Ref. Soyez joyeux, Christ est en vous,

L’espoir de gloire est dans nos cœurs.

Il vit en vous par son Esprit saint,

Debout soldats pour Jésus, le Seigneur.

2. Dieu est à l’œuvre en nous

Pour accomplir ses plans,

Car il construit son royaume glorieux.

Ce qui est impossible aux hommes

Est possible avec Dieu.

Rendons-lui gloire maintenant.

3. Nous sommes faibles,

Mais sa grâce nous suffit.

Nous sommes d’argile, mais le trésor est en nous,

Car il transforme nos faiblesses

En forces pour sa gloire,

Et lui seul est glorifié.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *